Une semaine à oublier

LDLC ASVEL a concédé une deuxième défaite en trois jours à l’Astroballe, battu par le Zénith Saint-Pétersbourg (53-66). 

 

Les temps sont durs mais l’heure doit être à la mobilisation générale ! En travers mercredi soir contre l’Etoile Rouge de Belgrade, les Villeurbannais n’ont cette fois rien à se reprocher au niveau des attitudes et la solidarité défensive fut au rendez-vous. Seulement voilà, offensivement, LDLC ASVEL a raté sa prestation, enchaînant les pertes de balle et les hésitations. Et pourtant, malgré cela, avec les efforts de David LIGHTY (10 points et 4 rebonds) et la présence de Moustapha FALL (10 points et 7 rebonds) sous les panneaux, LDLC ASVEL restait dans le coup (19-21 puis 31-34, 24’). 

 

Un renversement de situation semblait même être encore possible quand Rihards LOMAZS (8 points) réussissait un bon passage et que Charles KAHUDI (14 points et 5 rebonds) trouvait enfin l’adresse extérieure tant attendue (49-52, 36’). Mais au coeur de cette lutte acharnée, le Zénith trouvait en Will THOMAS (14 points et 7 rebonds) son homme providentiel, faisant basculer le sort de cette rencontre du côté de sa formation. LDLC ASVEL voit désormais se présenter à lui une nouvelle semaine à deux matchs pour lui permettre de relever la tête ! 

 

Crédit photos : Infinity Nine Media / Alexia LEDUC

Le match en chiffres

 

LDLC ASVEL 53 – 66 ZÉNITH SAINT-PÉTERSBOURG

(11-12, 10-16, 16-16, 16-22)

 

Les marqueurs villeurbannais : Charles KAHUDI (14), Moustapha FALL (10), David LIGHTY (10), Rihards LOMAZS (8), Paul LACOMBE (5), Allerik FREEMAN (2), Antoine DIOT (2), Guerschon YABUSELE (2)

Egalement entrés en jeu : Ismael BAKO, Matthew STRAZEL, Amine NOUA

Non entré en jeu : Kevarrius HAYES

 

Absents : Norris COLE, William HOWARD, Matthew MARSH

Vous pourriez aussi aimer

LDLC ASVEL / Olympiakos reprogrammé

Initialement prévue vendredi dernier mais reportée en raison des nombreux cas de joueurs positifs à la Covid-19 au sein de l’effectif de la formation grecque, la rencontre entre LDLC ASVEL...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Cruel scénario !

LDLC ASVEL a été crucifié à  2.5 secondes du buzzer sur le parquet de l'Alba Berlin (76-75), à  l'issue d'un match qu'il avait dominé.   Les têtes étaient forcément basses...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail