Reçu 5 sur 5 !

Au terme d’un match très engagé, LDLC ASVEL s’est imposé sur le parquet de Roanne (79-81) pour préserver son invincibilité en préparation. 

 

La Halle Vacheresse était bien remplie et la Chorale en avait fait son rendez-vous majeur de la présaison. C’est donc sans surprise que les joueurs de T.J. PARKER ont été bousculés ce mardi soir, faisant la plupart du temps la course derrière en première mi-temps avant de passer devant sur un tir au buzzer d’Antoine DIOT (41-44). Plus en maîtrise par la suite, et se reposant sur le duo Norris COLE (19 points)Allerik FREEMAN (18 points), LDLC ASVEL parvenait à prendre dix longueurs d’avance en début de quatrième quart-temps (61-71, 32’) mais Roanne ne rendait pas les armes et revenait à hauteur. Et c’est finalement Charles KAHUDI (13 points) qui avait le dernier mot pour arracher la décision dans une fin de match à suspense. 

 

Crédit photos : Chorale de Roanne / George BURELLIER

Les marqueurs pour LDLC ASVEL : Norris COLE (19), Allerik FREEMAN (18), Charles KAHUDI (13), Guerschon YABUSELE (9), Antoine DIOT (5), Rihards LOMAZS (5), David LIGHTY (5), Kevarrius HAYES (4), Paul LACOMBE (3)

Egalement entrés en jeu : Ismael BAKO, Matthew STRAZEL

 

Absents : Moustapha FALL, William HOWARD, Amine NOUA

Vous pourriez aussi aimer

Un accroc au démarrage

Devant au score pendant 30 minutes mais renversé dans le dernier quart-temps, LDLC ASVEL a été battu à Dijon (81-74) en ouverture du championnat.    Pourtant, le départ des joueurs...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Valence maître chez lui

Pour son dernier match de préparation, LDLC Asvel a été battu par Valence (66-77) en finale du We’re Back Tournament de l’EuroLeague.    Restant sur un sans-faute depuis le début...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Une montée en puissance

Très solide défensivement, LDLC ASVEL a pris le meilleur sur l’Olympiakos (74-57) pour rejoindre la finale du We Are Back Tournament de l’EuroLeague.    Le doute n’aura duré que trois...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail