2e Journée

ASVEL 67 – 56 CHOLET (21-13, 16-14, 17-10, 13-19)

Récapitulatif

match Cholet

ASVEL 67 – 56 CHOLET
(21-13, 16-14, 17-10, 13-19)

Pour l’ASVEL : 25/57 aux tirs (44%) dont 4/17 à 3pts (24%), 13/15 aux lancers-francs (87%), 45 rebonds (A.Nivins et A.Sy 10), 20 passes décisives (T.Green 8), 15 balles perdues, 16 fautes personnelles
Pour Cholet : 23/69 aux tirs (33%) dont 5/25 à 3pts (20%), 5/8 aux lancers-francs (62%), 33 rebonds (N.Minnerath 7), 11 passes décisives (P.Delaney 5), 11 balles perdues, 19 fautes personnelles

Les marqueurs
ASVEL : A.Nivins (26), D.Andersen (14), D.Lighty (9), A.Sy (8), T.Green (6), T.Bader (4)
Cholet : Z.Peacock (15), R.Jomby (8), De Jong (8), P.Delaney (7), C.Banks (7), J.Rousselle (5), N.Minnerath (4), C.Oliver (2)

Premier quart-temps : C’est Amara Sy qui lançait les hostilités en inscrivant les premiers points de la saison villeurbannaise à l’Astroballe. Taurean Green, en contre-attaque, puis David Andersen, à longue distance, lui emboitaient le pas pour un départ canon (7-0, 3è). Les joueurs de Pierre Vincent contrôlaient le tempo (14-6, 5è) et lorsqu’ils étaient en panne de solutions offensives, leur défense tenait le coup. Quelques ballons étaient égarés en route malgré l’hyper activité de David Lighty. Toujours impeccable en défense, l’ASVEL maintenait le cap. ASVEL 21 – 13 CHOLET

Deuxième quart-temps : La « Green Team » affichait toujours un peu de déchet en attaque, mais comme Cholet était tout aussi maladroit, la physionomie ne changeait pas d’un iota (27-17, 14è). Surtout, l’ASVEL pouvait s’appuyer sur le talent de ses deux intérieurs : un Ahmad Nivins omniprésent sous les panneaux et un David Andersen tout aussi créateur que finisseur. Cédrick Banks maintenait le Cholet Basket à flots, mais c’est bien l’ASVEL, pas toujours brillante, mais toute en maîtrise, qui virait devant à la pause. ASVEL 37 – 27 CHOLET

Troisième quart-temps : Il fallait attendre 1’30 pour voir les premiers points de cette deuxième mi-temps, démarrée toujours sur le même rythme. Le duo David Lighty – Ahmas Nivins assurait le show et permettait à son équipe de dominer, toujours, les débats (45-34, 25è). Le retour de Taurean Green, bien aidé par David Andersen, coïncidait avec le coup d’accélérateur de la « Green Team » (51-37, 28è), dont toutes les attaques passaient par Ahmad Nivins. Avec lui sur le terrain, l’écart se creusait. ASVEL 54 – 37 CHOLET

Quatrième quart-temps : L’ASVEL, toujours en contrôle, continuait d’appuyer sur son secteur intérieur. La réussite la fuyait toujours autant mais sa défense, fort à son avantage, la mettait à l’abri de toute mauvaise surprise (58-45, 35è). Avec un Ahmad Nivins qui régalait l’Astroballe pour sa première, les Villeurbannais terminaient le boulot le plus sérieusement possible. Edwin Jackson, cloué sur le banc en raison d’une blessure au mollet, pouvait apprécier le travail de ses partenaires. ASVEL 67 – 56 CHOLET

Le chiffre : 34
L’évaluation « monstre » d’Ahmad Nivins (26pts à 9/13, 10 rebonds, 3 contres) qui ne pouvait pas rêver mieux pour sa première à l’Astroballe !

Vous pourriez aussi aimer

Adreian PAYNE renforce LDLC ASVEL

L’intérieur américain arrive au club pour renforcer la raquette de LDLC ASVEL en tant que pigiste médical d’Alpha KABA.   Drafté en 15ème position par les Hawks d’Atlanta en 2014,...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Direction la finale !

Vainqueur de Rouen (81-90), LDLC ASVEL disputera la finale de la Coupe de France, le samedi 11 mai à l’AccorHotels Arena de Paris, face au Mans Sarthe Basket.    Avec...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail