LDLC ASVEL 84 / 82 Monaco

Au terme d’une rencontre épique et de l’ultime duel face à Monaco (2-2), nos Villeurbannais s’imposent 84-82 (AP) et décrochent ainsi leur 21ème titre de Champion de France !!!

 

Crédit photos : Infinity Nine Media / Arthur VIGUIER

Le déroulé


Mission three-peat accomplie pour T.J. PARKER et ses hommes, qui viennent de décrocher leur 21ème titre de Champion de France ! C’est dans une Astroballe en fusion que les Villeurbannais ont déployé leur meilleur basket pour réaliser l’exploit de gagner 3 titres de Champion de France consécutifs ! 

 

Très bien entrés dans cet épilogue haletant et face à un équipe de Monaco en panne d’adresse, Marcos KNIGHT (8 points et 2 rebonds) et David LIGHTY (9 point, 2 passes décisives et 2 contres) permettaient rapidement à LDLC ASVEL de dominer les débats et de terminer le QT1 avec une première avance significative (26-13).

 

La pression montait alors petit à petit dès le second quart-temps avec un Alpha DIALLO (14 points, 6 rebonds et 2 passes décisives) et un Dwayne BACON (14 points, 8 rebonds, et 3 passes décisives) prêts à en découdre dans cet épilogue de folie. Les Villeurbannais limitaient la remontée des Monégasques grâce à une défense de fer de James GIST (4 points et 4 rebonds) et de Youssoupha FALL (14 points, 5 rebonds et 3 contres) et concluaient cette première période avec 10 longueurs d’avance (43-33).

 

Bien loin de s’avouer vaincus, les Monégasques préparaient leur comeback et accentuaient de plus en plus leur défense s’appuyant sur Will THOMAS (8 points, 3 rebonds et 2 interceptions) et Paris LEE (8 points, 3 rebonds, 3 passes décisives, 3 contres et 3 interceptions), empêchant ainsi les hommes de T.J. PARKER de déployer leur jeu malgré une excellente performance de William HOWARD (15 points, 8/13 aux tirs et 9 rebonds). La Roca Team revenait alors à 1 petit point des Villeurbannais à la fin de ce 3ème quart-temps, rien n’était joué… 

 

L’intensité était alors à son comble à l’entame du dernier quart-temps et l’Astroballe entière retenait son souffle… Dès les premières secondes, Mike JAMES (16 points, 10 rebonds et 2 interceptions) et ses coéquipiers prenaient les devants et l’espoir revenait du côté Roca Team. Portés par une incroyable énergie des supporters, nos guerriers ne lâchaient rien et apportaient les ajustements défensifs nécessaires pour faire trembler les Monégasques. Mené 73-75 à 1’8 seconde de la fin, le patron Elie OKOBO (20 points, 7 rebonds, 9 passes décisives) venait arracher la prolongation décisive à son équipe.

 

Le scénario fut alors incroyable : ce match restera quoiqu’il arrive dans les anales du basket français. Une maîtrise du rebond, un 3 points légendaire du sniper William HOWARD, la puissance de jeu d’Elie OKOBO les Villeurbannais démarraient bien, mais la Roca Team tenait bon et revenait à un point (80-81) à 1’05 minute de la fin… Quand soudain, William HOWARD, l’homme providentiel, dégaina à nouveau à 3 points et plaça LE contre de la soirée pour permettre à son équipe de récupérer la balle et d’inscrire les derniers lancers de la soirée à 8’9 secondes du coup de sifflet final. L’Astroballe pouvait alors exploser ! C’était dur mais c’était beau. Sous les yeux de Tony PARKER heureux et d’un public comblé de bonheur, LDLC ASVEL entrait un peu plus dans l’histoire en allant chercher ce 3ème titre consécutif et d’accomplir cette mission Three-Peat ! 

Le match en chiffres


LDLC ASVEL 84 / 82 Monaco

(26-13, 17-20, 11-20, 21-22, 9-7)

 

Les marqueurs pour LDLC ASVEL : Elie OKOBO (20), William HOWARD (15), Youssoupha FALL (14), David LIGHTY (9), Marcos KNIGHT (8), Chris JONES (8), Dylan OSETKOWSKI (5), James GIST (4), Matthew STRAZEL (1)

Egalement entré en jeu : Paul LACOMBE

 

Non utilisé : Antoine DIOT et Kostas ANTETOKOUNMPO

 

Absents : Charles KAHUDI, Raymar MORGAN, Victor WEMBANYAMA

 

📊 Boxscore

Vous pourriez aussi aimer

Des sourires retrouvés !

LDLC ASVEL a signé une prestation maîtrisée pour battre Pau-Lacq-Orthez (91-79) et retrouver le chemin de la victoire.    Pas forcément en pleine confiance après leurs récents résultats, Amine NOUA...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Relever la tête

Face à l’Elan Béarnais ce dimanche (19h), LDLC ASVEL doit obligatoirement rebondir pour se relancer en Betclic ELITE et aborder le terrible mois de décembre qui l’attend avec un peu...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Dur combat

Après un combat de chaque instant, LDLC ASVEL s'incline au Palais des Sports de Dijon ce samedi soir (95-90).   Dès l'entame, les locaux prenaient le match à leur compte...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail