Un duo de meneurs en renfort !

Parker JACKSON-CARTWRIGHT (27 ans, 1m80), abonné aux trophées de meilleur joueur depuis trois ans, et Retin OBASOHAN (29 ans, 1m88), International belge, viennent étoffer le secteur extérieur villeurbannais pour la saison prochaine. Après l’arrivée de Nando DE COLO, LDLC ASVEL poursuit la construction de son effectif 2022-2023 avec les signatures de deux joueurs aux profils différents, mais à la progression identique. 

 

Sorti de l’Université Arizona en 2018, Parker JACKSON-CARTWRIGHT a rejoint l’Europe pour trois premières années remplies de succès personnels. MVP du championnat britannique en 2020 (Cheshire Phoenix), il a ensuite connu la France en signant avec Saint-Quentin (Pro B) pour rafler là aussi le titre de MVP (15.6 points et 7.2 passes décisives). Mais c’est la saison dernière que son évolution fut impressionnante… En rejoignant l’équipe de Bonn dans le championnat allemand, il s’est confronté à des formations, et des joueurs, encore plus réputés. Le tout avec la même efficacité ! 13 matchs à 20 points et plus, une pointe à 40 contre Bamberg, 36 points de moyenne en quart de finale des Playoffs, et des sorties remarquées contre le Bayern Munich en demi-finale (défaite en cinq manches). Des performances de très haut niveau qui l’ont mené, une fois de plus, au titre de MVP de la saison ! 

 

En parallèle, Retin OBASOHAN, sorti de l’Université d’Alabama en 2016, solide et capable de jouer sur les postes 1 et 2, a rejoint l’Europe pour connaître successivement l’Italie (Avelino), l’Allemagne (Oettinger et Bamberg), la République Tchèque (Nymburk) puis Israël (Hapoël Jerusalem). Leader offensif de son équipe (16.8 points et 5.1 passes décisives), élu dans le cinq majeur du championnat, le natif d’Anvers a disputé la Basketball Champions League lors des trois dernières saisons, et confirmé une grosse montée en puissance dans sa carrière symbolisée par une place de titulaire avec la Belgique. Avec 15 points en moyenne par match lors des matchs de qualification disputés cette année, il devrait logiquement faire partie de la sélection nationale qui disputera l’EuroBasket, du 1er au 18 septembre prochain. 

TJ.PARKER – Coach de LDLC ASVEL


« Parker est un joueur avec une progression impressionnante sur les deux dernières saisons. Il va nous apporter son agressivité sur le jeu de transition où sa vitesse balle en main est très difficile à contenir. Sa qualité de passe et son altruisme vont permettre de mettre en avant ces coéquipiers et correspond parfaitement à ma philosophie. Sa taille peut paraître un désavantage défensivement mais il a toujours été un bon défenseur grâce à son envergure de bras. Il devra de nouveau prouver au plus haut niveau en EuroLeague, mais il a déjà montré cette année sur de nombreuses confrontations qu’il pouvait être clutch et répondre à l’intensité que demandera cette compétition. De son côté, Retin est un combo guard complet doté de qualités physiques qui correspondent au haut niveau européen. Il passe un palier chaque année, tant en club qu’avec l’équipe nationale belge, et a encore une marge de progression intéressante. Il va densifier notre ligne arrière grâce à son volume de jeu et sa capacité à jouer sur les deux postes arrières, avec beaucoup d’intensité des deux côtés du terrain. Ses qualités de relance et de création collent parfaitement au jeu que nous souhaitons développer. »

Vous pourriez aussi aimer

Des sourires retrouvés !

LDLC ASVEL a signé une prestation maîtrisée pour battre Pau-Lacq-Orthez (91-79) et retrouver le chemin de la victoire.    Pas forcément en pleine confiance après leurs récents résultats, Amine NOUA...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Relever la tête

Face à l’Elan Béarnais ce dimanche (19h), LDLC ASVEL doit obligatoirement rebondir pour se relancer en Betclic ELITE et aborder le terrible mois de décembre qui l’attend avec un peu...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Dans le dur

Nettement dominés, nos Villeurbannais ont été logiquement battus sur le parquet du Panathinaikos Athènes (77-58).   Présents au rebond et dans le combat, à l’image d’Alex TYUS (10 points et...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail