Des sourires retrouvés !

LDLC ASVEL a signé une prestation maîtrisée pour battre Pau-Lacq-Orthez (91-79) et retrouver le chemin de la victoire. 

 

Pas forcément en pleine confiance après leurs récents résultats, Amine NOUA (21 points et 5 rebonds) et ses partenaires démarraient toutefois sérieusement (14-9, 5’). Ils profitaient également de leur très large domination athlétique (43 rebonds à 22), à l’image de Youssoupha FALL (18 points et 8 rebonds) pour faire une première différence avant la pause (44-34). Puis accéléraient encore au retour des vestiaires, grâce notamment à duo d’extérieurs Retin OBASOHAN (14 points et 4 rebonds)Jonah MATHEWS (18 points) (68-49, 28’). Et même si l’Elan Béarnais se rapprochait dans la dernière période, Parker JACKSON-CARTWRIGHT (9 points, 9 passes décisives et 6 rebonds) assurait l’essentiel sur la fin de match. 

 

Crédit photos : Infinity Nine Media / Julie DARBON

Le match en chiffres


 

LDLC ASVEL 9179 PAU-LACQ-ORTHEZ

(23-19, 21-15, 27-27, 20-18)

 

Les marqueurs pour LDLC ASVEL : Amine NOUA (21), Jonah MATHEWS (18), Youssoupha FALL (18), Retin OBASOHAN (14), Parker JACKSON-CARTWRIGHT (9), Yves PONS (5), Antoine DIOT (2), Alex TYUS (2), Nando DE COLO (2)

 

Egalement entrés en jeu : Zaccharie RISACHER, Charles KAHUDI

 

Non utilisé : David LIGHTY

 

Absents : Anthony POLITE, Joffrey LAUVERGNE

Betclic ELITE – 10 journée


 

Programme / Résultats & Classement

Vous pourriez aussi aimer

Avec la manière !

LDLC ASVEL s’impose avec la manière (99-60) à l’occasion de la 20ème journée de championnat face à la JDA Dijon.   Sous l’impulsion d’un Dee BOST (16 points à 4/5...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Une soirée en demi-teinte

LDLC ASVEL concède la défaite face au Virtus Bologne (64-77) après avoir été longtemps dans le match.   La soirée avait pourtant si bien commencé lorsque Nando DE COLO (15...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un soir sans

Soirée compliquée pour LDLC ASVEL qui s'incline face au Partizan Belgrade (92-71).   Dans une Stark Arena bouillante, les locaux ont tout de suite imposé un rythme d'enfer, emmenés par un...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail