Fin de série pour L’ASVEL

Battus par Levallois (77-82), les Villeurbannais voient leur série de victoires s’arrêter à cinq. Il faudra en redémarrer une la semaine prochaine, à Châlons-en-Champagne. 

 

Quarante-huit heures après son formidable succès face à Strasbourg, l’ASVEL Basket a malheureusement manqué d’énergie ce mardi soir face à Levallois. Trop « soft » sur les premières possessions, les joueurs de T.J.PARKER ne prenaient pas le meilleur des départs, et il fallait toute l’énergie d’Amine NOUA et un David LIGHTY déjà au four et au moulin pour les laisser au contact (9-15, 6’). En manque de rotations avec l’absence de son capitaine Charles KAHUDI (épaule), le coach villeurbannais bricolait et variait les options en défense et, à la bagarre, sa formation ne lâchait pas (26-29, 16’). Toujours derrière au score, l’ASVEL ne baissait pas les bras, s’en remettait à DeMarcus NELSON (10 points, 6 rebonds et 3 passes), très en jambes, et un tir à trois points au buzzer de Justin HARPER lui permettait de rentrer aux vestiaires sur une égalité parfaite (37-37).

 

Et nos Villeurbannais revenaient avec encore davantage d’envie, et une adresse extérieure retrouvée. Ils enchaînaient les « stops » défensifs, et comme A.J.SLAUGHTER (10 points et 3 passes) avait réglé la mire, ce sont eux qui prenaient les commandes au tableau d’affichage (55-50, 26’). Levallois signait alors un 10-0 mais l’ASVEL répondait du tac-au-tac, Amine NOUA (14 points et 7 rebonds) et David LIGHTY (14 points, 6 rebonds et 6 interceptions) la replaçant en tête (61-60, 29’30). On s’engageait alors dans dix dernières minutes irrespirables… Deux caviars de John ROBERSON pour Cliff ALEXANDER puis Nicolas LANG emballaient l’Astroballe, et quand Klemen PREPELIC (18 points) faisait mouche à onze mètres, A.J.SLAUGHTER lui répondait dans la foulée (68-68 puis 74-75, 27’). L’ASVEL tirait forcément la langue et manquait de lucidité sur quelques actions, tandis que Boris DIAW (12 points, 11 rebonds et 7 passes), presque à lui seul, mettait Levallois sur le chemin de la victoire. Et les Villeurbannais, à la bataille jusqu’à la sirène, ne parvenaient pas à arracher la décision. 

 

Crédit photos : Infinity Nine Media / Alexia LEDUC

ASVEL 77 82 LEVALLOIS

(14-19, 23-18, 24-25, 16-21)

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Amine NOUA (14), David LIGHTY (14), A.J.SLAUGHTER (10), DeMarcus NELSON (10), Cliff ALEXANDER (9), Justin HARPER (9), Nicolas LANG (7), John ROBERSON (4) 

 

LEVALLOIS : Klemen PREPELIC (18), Petr CORNELIE (14), Gavin WARE (12), Boris DIAW (12), Louis CAMPBELL (10), Jaron JOHNSON (8), Travis LESLIE (4), Rémi LESCA (2), Cyrille ELIEZER-VANEROT (2), Maxime ROOS

Jeep® ÉLITE – 29ème journée

 

Bourg-en-Bresse 78 – 89 Nanterre

Pau-Lacq-Orthez 86 – 81 Gravelines-Dunkerque

Limoges 87 – 68 Boulazac

Le Mans 88 – 65 Dijon

Châlons-Reims 83 – 75 Le Portel

Hyrères-Toulon 79 – 88 Chalon-sur-Saône

Antibes 74 – 76 Cholet

ASVEL 77 – 82 Levallois

 

Mercredi 18 avril

20h45 : Strasbourg – Monaco

Le billet d’humeur de TrashTalk 

 

Invité exceptionnel de l’ASVEL Basket, TrashTalk, site de référence spécialisé NBA, a pris la main sur les réseaux sociaux de l’ASVEL Basket tout au long de la soirée. Leurs impressions…

 

« D’habitude, à 20h45, on fait dodo. Parce que nous, nos journées commencent à minuit et se terminent à 19. Mais ce soir on a fait une exception, et on a BIEN fait. La victoire est ratée de peu ce soir mais l’expérience restera gravée dans nos petites têtes de trashtalkeurs, parce que l’on a trouvé à l’Astroballe une équipe et un public qui donnent envie de revenir très vite. Petit bémol cependant avec l’absence de Charles Kahudi, on parle quand même de l’absence du meilleur joueur de la planète et de toutes celles autour. En espérant l’apercevoir en short la prochaine fois, et avec la victoire au bout, la bière de la fin sera encore meilleure. Bises, et à très vite.« 

Les réactions

 

T.J.PARKER

« C’est sûr que ne pas avoir Charles KAHUDI contre Levallois, une équipe aussi physique, ne nous a vraiment pas aidé. Mais même sans lui, on n’était pas si loin, et tout cela en faisant plein d’erreurs… Mais bon, il faut rester positif, on a réussi une bonne série, on a vu comment faire pour gagner des gros matchs. Mais ce soir, c’était un peu plus compliqué, ils ont appuyé là où on était en difficulté. »

 

Amine NOUA

« On se devait de jouer avec de la hargne, on l’a fait pendant trois quart-temps mais on a manqué de concentration sur la fin. Maintenant, il ne faut pas tout voir en noir, relever la tête et repartir sur une série de victoires. »

 

Frédéric FAUTHOUX

« Cette victoire nous fait du bien, on continue de s’accrocher pour les Playoffs, on est toujours là. »

Vous pourriez aussi aimer

Du grand classique

LDLC ASVEL accueille ce dimanche (18h30) le Limoges CSP pour une affiche que l’on ne présente plus. Et avec l’objectif de garder son invincibilité en championnat.    Douze ans que...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Reçu cinq sur cinq !

Vainqueur à Chalon-sur-Saône (89-92), LDLC ASVEL a réalisé une performance de choix pour préserver son invincibilité en championnat.    La Jeep® ÉLITE a vécu l’une de ses plus belles soirées...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un choc très attendu

Toujours invaincu en championnat, LDLC ASVEL se déplace ce samedi (18h30) chez l’un de ses plus grands rivaux, Chalon-sur-Saône, également auteur d’un très bon début de saison.    Difficile de...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail